Over

Dspace/Manakin bewaarplaats

Internet Explorer 7 en ouder worden niet langer ondersteund door deze website. Gelieve uw versie te updaten naar een meer recente editie.

Née au sein de l’Université Lille 1, IRIS, bibliothèque numérique en histoire des sciences, repose sur la longue coopération entre le Service Commun de Documentation (SCD) et les historiens des sciences, aujourd’hui membres de l'équipe émergente de recherche SCité.

IRIS se donne pour objectif de numériser et de diffuser librement sur le web un corpus de revues et de monographies en histoire des sciences et des techniques. Ce corpus, aujourd’hui riche de plus de 1200 documents, offre un regard sur le passé des sciences modernes et des techniques, du XIXème siècle au premier XXème siècle. Il est construit autour des axes suivants:

  • Production, usage et diffusion des sciences et des techniques
  • Patrimoine scientifique et industriel du Nord-Pas de Calais et la Wallonie : recherche fondamentale et appliquée, en particulier en géologie et développement industriel
  • Sciences dans leurs interactions avec leur environnement artistique, social, culturel et politique

Les contenus d’IRIS sont ouverts à tous. Ils intéresseront particulièrement:

  • les chercheurs et les doctorants en histoire, histoire des sciences et techniques, histoire de l’enseignement et de la pensée économique
  • les acteurs de la culture scientifique et technique, les étudiants et toute personne voulant replacer les mutations que nous vivons dans leur contexte : IRIS proposera régulièrement des expositions virtuelles en lien avec des événements scientifiques.

  • Collections d’IRIS

    Les collections d’IRIS sont composées:

    • De monographies et de périodiques, vecteurs essentiels de la diffusion de la science à partir du début du XIXème siècle.
    • De documents libres de droits, à l’exception des collections récentes de la Société Géologique du Nord pour lesquelles les autorisations des ayants-droits ont été recueillies.
    • De documents conservés au Service Commun de Documentation de l’Université Lille 1, issus de collections personnelles de chercheurs ou possédés par d’autres institutions et prêtés dans le cadre de conventions.

    IRIS offre aujourd’hui l’accès à plus de 1200 documents, dont 28 revues. La plupart de ces revues sont accessibles de manière exhaustive. Parmi les titres emblématiques figurent ainsi les Annales et Mémoires de la Société Géologique du Nord, les Annales de Chimie et le Journal des Mines.

    IRIS propose par ailleurs plus de 400 monographies, organisées selon 5 axes thématiques : Sciences exactes et naturelles, Techniques, manufactures et industries, Culture scientifique et technique, Les sciences dans leur contexte et Patrimoine. Ce dernier axe porte spécifiquement sur le patrimoine de l’Université Lille 1. La constitution des collections qui viendront alimenter cette catégorie est encore en cours.

    L’accès au texte intégral de ces documents est libre et ouvert à tous. Progressivement, les images présentes dans les ouvrages sont extraites et rattachées à leur document de provenance. Ces images seront régulièrement mises en valeur dans des expositions virtuelles conçues en collaboration avec SCité ou tout autre partenaire scientifique intéressé.

    Les collections d’IRIS sont également signalées dans le SUDOC et seront prochainement accessibles via l’interface de Gallica

  • Projet scientifique

    SCité, acronyme pour « Sciences, Sociétés, Cultures dans leurs Évolutions », est une structure de recherche qui interroge la place et l’organisation de la recherche scientifique et technique dans nos sociétés. SCité se veut également un lieu d’analyse et de réflexion sur les nouveaux modes de création, de diffusion, d’appropriation et d’usages des savoirs scientifiques et techniques, ouvert à la recherche participative.

    Au sein de SCité, les chercheurs en histoire des sciences développent plusieurs axes de recherche en lien avec les collections d’IRIS :

    • La chimie au service du développement économique de la France aux XVIIIème et XXème siècles
    • Diffusion des savoirs scientifiques et techniques dans le Nord-Pas De Calais – Wallonie
    • La physique et les instruments scientifiques et techniques aux XVIIIème et XIXème siècles

    IRIS est également appelé à jouer un rôle dans une future recherche-action sur l’appropriation par les acteurs du monde social des savoirs scientifiques et techniques diffusés par le numérique.

    Pour aller plus loin…

  • Porteurs et partenaires d’IRIS

    Le SCD et les historiens des sciences de l'équipe émergente de recherche SCité sont les porteurs du projet IRIS au sein de l’Université Lille 1. Ils assurent ensemble la totalité des opérations de numérisation depuis la constitution des lots jusqu’à leur mise en ligne.

    Au sein du SCD, le Service Bibliothèque numérique organise les opérations de numérisation, de signalement et de mise en ligne des documents. Il assure également la valorisation des collections d'IRIS.

    Conservateur en charge du projet :Marie-Madeleine Géroudet

    Au sein de SCité, les chercheurs en histoire des sciences veillent à la cohérence scientifique d’IRIS : ils sélectionnent les documents, créent des liens avec les partenaires et participent à l’organisation intellectuelle de la collection numérique.

    Responsable scientifique du projet :Rémi Franckowiak

    Sont également associés au projet IRIS les partenaires suivants:

    La Région Nord-Pas de Calais : son soutien financier en 2012 et en 2013 s'est avéré déterminant pour l'accroissement des collections d'IRIS.

    Le Centre d’Histoire des Sciences et des Techniques (CHST) de l’Université de Liège : le CHST prête à l’Université Lille 1 des collections issues de son important fonds documentaire. Ces documents sont numérisés et mis en ligne sur IRIS.

    La Société Géologique du Nord : grâce au soutien de la société, les Annales et Mémoires de la Société Géologique du Nord ont fait l’objet d’une numérisation exhaustive et sont progressivement mises en ligne sur IRIS.

    Autour d'IRIS se tisse ainsi un réseau régional et européen de grande valeur, qui s’enrichira prochainement par l'arrivée de nouveaux partenaires.

  • Conditions de réutilisation

    La majorité des collections numérisées dans IRIS est libre de droits. La réutilisation de tout ou partie d’un document, y compris à des fins commerciales, est autorisée. La source du document doit être citée.

    Les numéros les plus récents des Annales et Mémoires de la Société Géologique du Nord sont protégés par le droit d’auteur. La réutilisation des volumes suivants est donc soumise à autorisation:

    • tome 65 (1945) à nos jours, pour les Annales
    • tome 13 (1965) à nos jours, pour les Mémoires

    Les demandes de réutilisation peuvent être formulées via le formulaire de contact. Elles seront ensuite traitées par la Société Géologique du Nord.

    La bibliothèque numérique IRIS est protégée en vertu de la loi n° 98-536 du 1 juillet 1998 sur la protection juridique des bases de données. La réutilisation, commerciale ou non, d’un ensemble ou de la totalité des documents contenus dans IRIS est soumise à autorisation préalable du Service Commun de Documentation de l’Université Lille 1.

    Les mentions « tous droits réservés » présents sur les fichiers PDF sont progressivement retirées de la bibliothèque numérique IRIS.

  • Spécifications techniques

    Numérisation

    Les documents mis en ligne sont des fichiers PDF avec une résolution pour impression de 300 dpi. La numérisation est effectuée avec binarisation afin de restituer un fond blanc.

    Les documents sont mis en ligne en mode image avec océrisation et texte caché. La recherche plein texte est donc possible via le moteur de recherche d’IRIS et à l’intérieur même des documents.

    Les fichiers PDF sont par ailleurs équipés de signets, ce qui facilite la navigation à l’intérieur des documents.

    Métadonnées et signalement

    Le signalement des documents est conforme au format Dublin Core. Les métadonnées sont moissonnables selon le protocole OAI-PMH.

    Choix logiciel

    IRIS utilise le logiciel libre D-Space 3.1 XMLUI. L’interface actuelle a fait l’objet d’une personnalisation par la société @mire, société informatique spécialisée dans le développement du logiciel D-Space.